Edouard Manet
Collège
Marseille
 

Les 4e4 à la rencontre des Centaures !

lundi 25 novembre 2013, par RLEPESANT

Jeudi 21 novembre 2013 : la première rencontre ! (voir photos ci-dessous)

Dominique Raybaud, chargée des relations aux publics pour le Théâtre du Centaure, a présenté aux 4e4 l’histoire et l’évolution du travail artistique de la compagnie, depuis ses débuts avec "Les Bonnes" en 1998 jusqu’à "Transhumance" en juin 2013.
Les élèves de 4e4 étaient accompagnés de Mme Faber, leur professeur d’EPS, et de Mme Lepesant, documentaliste.

Qu’est-ce qu’un "centaure" ?
Les Centaures dans la mythologie et dans la littérature :
http://www.mediterranees.net/mythes/centaures/index.html

Qu’est-ce qu’un "acteur-centaure" ?
http://www.theatreducentaure.com/L-acteur-Centaure

Les débuts : extraits de "Les Bonnes" (1998) d’après Jean Genet, mise en scène de 3 centaures dans un salon Louis XV :
http://www.theatreducentaure.com/Les-Bonnes

Extrait de "Cargo" (2005) pour 3 acteurs centaures :
http://www.theatreducentaure.com/Cargo
extrait qui a beaucoup impressionné et questionné les élèves : "Un cheval sait-il nager ?"
Pour "Cargo", la compagnie a exploré le langage physique des acteurs centaures en lien avec l’image filmée. Le langage du cinéma s’est alors imposé aux acteurs centaures. Cela a donné naissance à "Flux", spectacle déambulatoire alliant performance live et projection de courts-métrages d’art.

Extraits d’"Otto Witte" (2009) de Fabrice Melquiot :
http://www.theatreducentaure.com/Otto-Witte
La véritable histoire d’Otto Witte (qui a aussi beaucoup intrigué les élèves) :
Né à Düsseldorf le 16 octobre 1871, Otto Witte est clown et artiste de rue. En 1912, grâce à son ami Ismail Arsim, il entre dans les
services d’espionnage de l’armée impérale turque bien qu’il n’ait jamais su lire ni écrire. En pleine guerre des Balkans, sur un coup
d‘audace, il décide de se présenter comme candidat au trône d’Albanie.
Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce personnage va parvenir à se faire couronner roi, ne fût-ce que pour quelques jours, dans
un pays de 1 million d’habitants peuplé de combattants fortement armés et notoirement difficiles à gouverner par qui que ce soit.
Avec son ami Schlepsig, ils louent deux uniformes de théâtre et se dirigent vers les côtes albanaises. Otto Witte est accueilli comme un
authentique souverain ! À Durrës, il passe en revue l’armée en tenue de parade et se fait couronner roi d’Albanie.
Il est Othon 1er pendant 5 jours avant que la supercherie ne soit découverte.
Il s’enfuit alors avec une partie du trésor et du harem... De retour en Allemagne, il est menacé d’être interné en asile psychiatrique.
Réclamant la reconnaissance de son titre, Otto entame une procédure judiciaire et malgré le fait qu’il ait usurpé les attributs de quelqu’un d’autre, le tribunal lui donnera finalement raison.
Jusqu’en 1957, Otto Witte se montre dans les villes d’Allemagne, contant son histoire en habit de roi d’Albanie, devant sa roulotte,
transformée en château.
Son titre royal figurera dans toutes les correspondances d’Otto Witte avec l’Etat allemand jusqu’en 1958, année de sa mort à Hambourg.
Sur sa pierre tombale, il est écrit : “Otto Witte, ehemaliger König von Albanien [Otto Witte, ancien roi d’Albanie] 16.10.1871 – 13.08.1958”.


Extrait de "Transhumance" , avec le surgissement du 1er février 2012 à la Busserine :

http://youtu.be/wDk5r9ZjfeA
avec les juments suitées de la Manade Renaud Vinuesa

Rendez-vous est pris le 13 décembre, au Théâtre du Centaure à Pastré, pour une grande journée de découverte des lieux de vie et de travail des acteurs-centaures !

 
Collège Edouard Manet – Avenue Raimu - 13014 Marseille – Responsable de publication : Mme Born
Dernière mise à jour : dimanche 7 octobre 2018 – Tous droits réservés © 2008-2018, Académie d'Aix-Marseille